Souper de soutien

Repas de soutien pour le 125ème

Inscrivez-vous!

Places restantes: 136

Repas de gala

Apéro
Entrée
Coup du milieu
Plat principal
Fromage
Dessert
Café

Traiteur: Léonce Huguet

INSCRIPTION

Communication

Les Brandons de Payerne vont fêter en 2020 leurs 125 ans d’existence. Un anniversaire en OR …et noir.

A cet effet pour marquer le coup, le CDM a décidé à titre exceptionnel de faire un repas de soutien le 30 novembre 2019. Et force est de constater que ce souper a été mal perçu. Si tel est le cas c’est que notre message n’était pas bon ou pour le moins pas optimal.

Ce repas est organisé pour deux raisons bien précises. L’une est d’ordre qualitative. 125 ans cela se fête ! Combien de manifestations ont une telle longévité ? Les Brandons sont dans l’ADN de tous les Payernois. Les Brandons méritent un anniversaire à hauteur de leur réputation. La seconde, il ne faut pas se le cacher, est d’ordre plus quantitative. Donc financière. Les Brandons ne sont pas en péril, nous vous rassurons tout de suite. Cependant, nous avons dû faire face à trois dernières années compliquées et surtout, nous sommes à l’aube du 125ème anniversaire de NOS Brandons que nous souhaitons somptueux. Le CDM fourmille d’idées pour 2020… Sans en dévoiler les contours, nous pouvons d’ores et déjà vous assurer de très belles et grandioses surprises.

Le CDM a toujours priorisé l’article 22 « démerde toi comme tu peux ». (Toute coïncidence avec un numéro célèbre ne serait que purement fortuite). Cet article, cher à notre stratégie brandonnesque repose sur un fait basique : Si tu veux dépenser frs. 1.— c’est que tu dois l’avoir dans ton propre portemonnaie. Et le souci est que pour les Brandons 2020, nous avons budgétisé Frs. 2.— voire Frs. 2.50 de dépenses. Et si la comptabilité peut avoir plusieurs visages, elle n’en demeure pas moins tragiquement cartésienne. Il y a une colonne « recettes » et une colonne « dépenses ». A la fin tu dois équilibrer. Au minimum ! Alors oui nous pourrions faire comme la bande à Picsou et miser sur l’assistance étatisée galopante de notre société pour faire face à nos dépenses. Ou compter sur la Commune de Payerne. Mais nos autorités communales en font déjà beaucoup pour nos Brandons. C’est pour cela que, fidèles à ce très cher article 22, nous avons privilégié des mesures axées sur le financement privé, au travers de nouveaux sponsors, nouveaux annonceurs, nouveaux « produits ».

Le but du CDM n’est pas de faire de nos bénévoles, de nos groupes de soutien, de nos participants aux cortèges ou autres carnavaliers des vaches à lait. Non ! Nous sommes conscients de la chance exceptionnelle dont les Brandons bénéficient grâce à eux. Sans eux, sans vous, les Brandons n’auraient tout simplement pas 125 ans en 2020. Cependant le CDM a le devoir moral de perpétuer cette manifestation si chère aux Payernois. Les temps ont changé, en bien ou en mal, là n’est pas la question. Les Brandons doivent rester indépendants. Cette indépendance a un prix. Elle passe par une gestion financière et qualitative digne d’une PME. Ce n’est pas très « brandonnesque » comme conclusion, nous vous l’accordons mais, aujourd’hui rien n’est devenu plus sérieux que d’organiser un carnaval.

Bonne fin d’été à toutes et tous, bon Tirage et au plaisir de vous croiser, soit le 30.11 soit aux Brandons 2020 !

Vive les Brandons

Pour le CDM, Sylvain Hostettler, Président